Accueil

“Dès maintenant en Europe” a pour vocation de rassembler les progressistes qui, pour des raisons professionnelles ou militantes s’intéressent à la question des déviances, de la délinquance et de la criminalité et aux réponses que la société doit lui apporter.

Depuis sa création, Dès maintenant en Europe milite pour une échelle des peines simple et lisible, pour l’essor d’une vraie peine de probation exécutable dans la communauté et ne faisant pas référence à la prison et pour que la peine de prison ne soit prononcée qu’en dernier recours.

La contrainte pénale, telle qu’elle est définie dans la loi du l5 août 2014 relative à l’individualisation des peines et renforçant l’efficacité des sanctions pénales a vocation à devenir la peine de probation de référence en matière correctionnelle. Encore faudrait-il que sa place dans l’échelle des peines soit clairement définie.

Alors que le projet de loi de programmation et de la Justice 2018 – 2022 que porte Madame la garde des Sceaux, ministre de la Justice est l’occasion d’impulser un véritable changement en matière pénale, nous constatons qu’en l’état actuel il ne porte pas cette ambition mais au contraire que par la suppression de la contrainte pénale il conforte la prison comme peine de référence.